Presse

Extraits de Presse concerts

La Lettre du Musicien n°246 – décembre 2000

« Le » grand trompettiste actuel
…ce fût une nouvelle fois Eric Aubier qui s’affirma comme Le grand trompettiste actuel,
tant ses possibilités semblent quasi illimitées… Sa prestation fut tout simplement époustouflante.
La Lettre du Musicien n°246 – décembre 2000

Le Dauphiné Libéré Vaucluse – 23 octobre 1999

Cet éblouissant trompettiste…
Cet éblouissant trompettiste a magistralement interprété le célèbre concerto de Haydn et celui de Nicolas Bacri. Eric Aubier, dans ces deux partitions redoutables et périlleuses, a fait preuve d’une époustouflante virtuosité et une remarquable technique. Il a été ovationné pour ses interprêtations.
Le Dauphiné Libéré Vaucluse – 23 octobre 1999

La Vie Corrèzienne – 21 août 1998

une énorme sensibilité
Le phrasé d’Eric Aubier offre une énorme sensibilité. Une émouvante relation musicale coexiste entre sa trompette et la voix d’Elizabeth Vidal; celle-ci devenant l’étirement du son de la trompette… Unis et complices avec Olivier Vernet, ces solistes de classe internationale ont offert un moment intense de pureté, partageant pleinement avec le public ce bonheur d’être ensemble.
La Vie Corrèzienne – 21 août 1998

Festival du Comminges / Jen-Patrice Brosse, 25 septembre 1998

un art de la trompette pratiquement jamais entendu
le trompettiste Eric Aubier nous a présenté un art de la trompette que nous n’avions pratiquement jamais entendu : finesse du son, intelligence de la musique, sens de l’espace et du volume si difficile à capter dans une cathédrale…
une conscience artistique et un engagement digne d’un très grand soliste, qualités profondément percues par le public.
Festival du Comminges / Jen-Patrice Brosse, 25 septembre 1998

Ouest France, 14 avril 1995

Eric Aubier, trompettiste hors pair
Eric Aubier a remplacé Maurice André au dernier moment. Il a transporté le public, s’imposant par sa musicalité, la finesse de son jeu, l’élégance de son style et sa richesse sonore. Sa maîtrise parfaoite de la trompette lui permet de communiquer tous les plaisirs de l’écritrure musicale…
Un trompettiste qui se place au premier rang mondial. Du très grand art !
Ouest France, 14 avril 1995

Ambito Financiero, Buenos Aires, 14 novembre 1995

Un trompettiste de luxe à la Philharmonie
Le théâtre Colon a ovationné le trompettiste français Eric Aubier pour sa brillante interprêtation du concerto de Haydn.
Ambito Financiero, Buenos Aires, 14 novembre 1995

New York Times – 1990

Les concerts étaient splendides et les interprêtations de Monsieur Aubier dynamiques et irrésistibles.
New York Times – 1990

Parcours